Comment choisir la meilleure ventilation ?

Pourquoi une bonne ventilation est-elle indispensable ?

Une bonne ventilation permet la circulation d’un air sain et non humide dans votre logement. Associée à une bonne isolation, elle vous apporte confort et bien-être dans votre espace de vie. Deux options s’offrent à vous : la VMC – ventilation mécanique contrôlée – simple ou double flux.

Ventilation simple flux VMC

Un extracteur électrique, généralement installé dans le grenier, aspire les flux d’air dans toute votre maison, notamment dans les pièces humides (cuisine, salle de bain, WC…) au niveau des bouches d’extraction. Cette extraction d’air humide crée une dépression dans votre habitation, entraînant l’air extérieur à s’infiltrer par les bouches d’entrées d’airs, situées généralement au-dessus des fenêtres. Le renouvellement de l’air est assuré.
Une bonne isolation associée à une bonne ventilation vous assure un logement sain et éco-responsable.
Voir Pourquoi et comment isoler mon logement ? Rénover durable

Ventilation double-flux

La ventilation double-flux limite au maximum les pertes d’énergie liées au renouvellement de l’air dans votre logement, car elle utilise l’énergie thermique de l’air vicié – ou usagé – pour préchauffer l’air « neuf ».
La VMC double flux récupère l’air vicié, dont elle transmet une partie de l’énergie thermique à l’air « neuf », les deux circuits d’air restant totalement indépendants au sein du système de ventilation. L’air « neuf » ainsi préchauffé est ensuite réparti dans toutes les pièces de votre logement, tandis que l’air vicié est expulsé à l’extérieur, à plus faible température.
La VMC double flux permet donc une excellente ventilation des pièces et une déperdition énergétique moindre par rapport à une VMC simple flux.
Pour un confort et un contrôle énergétique optimaux, la ventilation s’associe à une bonne isolation.
Voir Pourquoi et comment isoler mon logement ? Rénover durable

Les défauts de la ventilation naturelle

La ventilation naturelle suit un système de ventilation traditionnelle : l’air vicié monte pour être évacué par les sorties hautes, l’air « neuf » entre par les sorties basses de votre logement. Cela créé des courants d’airs qui permettent la ventilation dans votre habitation. Ce système fonctionne dans un parfait silence et sans la moindre consommation d’énergie, mais il présente deux défauts majeurs :

  •  il créé d’importantes pertes énergétiques ;
  • il présente des défauts de fonctionnement : le renouvellement d’air ne s’effectue pas si la température intérieure est moins élevée que la température extérieure.

Cette ventilation n’est donc presque plus utilisée : on lui préfère la VMC simple flux ou double flux.