Handicap: rénover accessible

Aménager sa maison ou son appartement pour favoriser l’accessibilité aux personnes handicapées ou aux personnes âgées : EcoConfiance rénovation vous conseille pour intégrer cela dès la conception de votre projet de rénovation.

Rendre un logement accessible pour les fauteuils roulants et les outils d’aide au déplacement, c’est :

  • respecter certaines largeurs de couloir et de porte, prévoir un espace minimum de manœuvre devant les portes ;
  • rendre accessible les poignées, serrures, interrupteurs, dispositifs de commandes et prises électriques ;
  • laisser un espace suffisant pour les déplacements et les manœuvres propres à chaque pièce de vie de votre maison ou de votre appartement.

EcoConfiance rénovation, spécialisée dans l’accessibilité, vous apportera tous les conseils nécessaires.

Pour plus de renseignements, consultez Réglementation Accessibilité, un site de référence très complet et précis sur l’accessibilité d’un logement aux normes handicapées.

Rénover accessible

Quelles sont les principales dimensions à respecter pour rendre accessible votre appartement ou votre maison aux personnes handicapées ?

1. Largeurs de couloir, de porte, espace devant les portes

• La largeur minimale de circulation doit être supérieure à 0,90 m.
• Votre porte d’entrée doit avoir une largeur minimale de 0,90 m.
• Les portes intérieures doivent être larges d’au moins 0,80 m.
• À l’intérieur du logement, un espace de manœuvre doit être prévu devant la porte d’entrée :

  • ouverture en poussant : cet espace doit avoir une longueur minimum de 1,70 m ;
  • ouverture en tirant : cet espace doit avoir une longueur minimum de 2,20 m.

2. Poignées et serrures

• Les poignées de portes doivent être les plus accessibles possible. L’extrémité d’une poignée doit être située à 0,40 m au moins d’un obstacle, sans quoi elle peut gêner la manœuvre d’une personne en fauteuil roulant.
• La serrure de la porte d’entrée doit être située à plus de 0,30 m d’un angle rentrant de paroi ou de tout autre obstacle à l’approche d’un fauteuil roulant.

3. Dispositifs de commandes, interrupteurs, prises électriques

• Tous les dispositifs de commande, y compris les dispositifs d’arrêt d’urgence, les dispositifs de manœuvre des fenêtres, portes-fenêtres et des systèmes d’occultation extérieurs commandés de l’intérieur doivent être :

  • situés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol ;
  • manœuvrables en position debout ou assise.

• Les interrupteurs d’éclairage doit être situés en entrée de chaque pièce.
• Les prises d’alimentation électrique (ou autres branchements) doivent être situés à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol.

4. Cuisine, chambre, salle de bain et WC

La cuisine doit offrir un passage d’une largeur minimale de 1,50 m entre les appareils ménagers installés, les meubles fixés et les parois, et cela en dehors du débattement de la porte.
La chambre doit offrir, en dehors du débattement de la porte et de l’emprise d’un lit de 1,40 m x 1,90 m :

  • un espace libre d’au moins 1,50 m de diamètre afin de permettre une manœuvre en fauteuil roulant ;
  • un passage d’au moins 0,90 m sur les deux grands côtés du lit et d’au moins 1,20 m sur le petit côté libre du lit, ou un passage d’au moins 1,20 m sur les deux grands côtés du lit et d’au moins 0,90 m sur le petit côté libre du lit.

La salle de bain doit offrir un espace libre d’au moins 1,50 m de diamètre en-dehors du débattement de la porte.
Les WC doivent offrir un espace libre accessible à une personne en fauteuil roulant d’au moins 0,80 m x 1,30 m latéralement à la cuvette et en dehors du débattement de la porte.

Pour plus de renseignements, consultez Réglementation Accessibilité, un site de référence complet et précis sur l’accessibilité d’un logement aux normes handicapées.